Le nœud papillon (familièrement « nœud pap » en français et « bow tie » en anglais) est une sorte de cravate, dont la forme une fois nouée rappelle celle d’un papillon.

Une apparition mal connue *
Il est très difficile de reconstituer avec certitude l’histoire du nœud papillon, et en particulier de dater la séparation de la cravate, c’est-à-dire l’époque où le nœud papillon n’est plus considéré comme une simple forme de nœud de cravate, mais acquiert une forme qui lui est propre.

Certains historiens affirment que le nœud papillon serait à l’origine un nœud de cravate très complexe imaginé par Beau Brummel, célèbre dandy anglais de la 1re moitié du xixe siècle. D’autres croient comprendre que le nœud papillon serait une variante plus moderne du Jabot. Enfin d’autres encore, moins nombreux, affirment au contraire que le nœud papillon existait avant la cravate, et serait une déclinaison des foulards colorés portés par les cavaliers croates lors de la Guerre de Trente Ans.

Jean d'Alembert portant une sorte de nœud papillon en 1753
Jean d’Alembert portant une sorte de nœud papillon en 1753

La théorie de l’invention américaine est également intéressante : en 1886, l’homme d’affaire américain James Brown Potter serait rentré d’un séjour chez le Prince de Galles Edouard VII avec une veste d’une coupe originale pour passer au fumoir, que le Prince s’était fait tailler chez Henry Poole à Londres. De retour aux États-Unis, Potter aurait participé au bal du très chic Tuxedo Park Country Club près de New-York en portant cette veste. Un ami de James Potter, Pierre Lorillard IV, aurait pris la liberté de retoucher un peu cette veste et de fabriquer pour son ami une cravate courte : le smoking (tuxedo aux États-Unis, d’après le nom de ce club) et le nœud papillon seraient ainsi nés.

Mais c’est la date de 1904 et la représentation de Madame Butterfly de Puccini qui semble faire consensus chez les historiens pour parler de « nœud papillon », même si là encore il est difficile de trancher.

C’est au milieu des années 2000, avec le travail de créateurs comme Alber Elbaz pour Lanvin ou Alexis Mabille, que le nœud papillon redevient un accessoire de mode populaire et porté de manière moins formelle.

Le nœud papillon s’agit de la même boucle exécutée pour faire les lacets. Pour apprendre à maîtriser ce nœud, il faudra faire preuve de patience et avec un peu de pratique, vous finirez par attacher vos nœuds papillon avec autant de facilité que vos lacets. Les nœuds papillon près noué sont moins esthétiques, c’est plus élégant d’en porter un vrai et de savoir le nouer.

Comment nouer mon « nœud pap » ?
-Tout d’abord fermer le bouton du col de votre chemise et ensuite retourner le col.
etape1
-Ajuster la longueur du nœud papillon, de sorte qu’un pan soit un plus long que l’autre.
etape2
-Effectuez un nœud simple en utilisant le pan le plus long, puis posez-le sur votre épaule opposée.
etape3
-Pliez horizontalement le pan le plus court.
etape4

-Rabattez le pan qui est sur votre épaule sur le devant du nœud en formation. Vous allez ainsi créer un trou entre le nœud en formation et le long pan.
etape5      etape6
-Glissez-y le long pan de façon à former une seconde boucle, pensez aux lacets de chaussures, il ne faut pas passer l’extrémité mais plier le pan pour créer cette boucle.
etape7
– En tirant sur les boucles, vous allez ainsi serrez le nœud.
etape8
– Retourner votre col et ajustez le nœud !
etape9

 

 

 

*source : wikipédia

Share